L'Harmonie, la Schola et les fidèles
01-01-2007

ImageFête-Dieu 2002. Les vingt musiciens de l'Harmonie de Franconville, dirigée par M. Rigouste ont participé avec brio à la procession.

Viennent ensuite les vingt-cinq choristes de la Schola Saint-Martin dirigés par M. Bojo, Maître de Chapelle. Suit enfin la foule des fidèles, qui participe avec foi aux chants.

ImageCette longue cohorte célèbre le Saint-Sacrement dans les rues de la ville. On l'entend venir de loin. Les cuivres et tambours de l'Harmonie l'annoncent: ils se font d'autant mieux entendre que cela fait de très nombreuses années que la procession ne comptait pas de musique. Voilà les musiciens de retour dans les rue de Conflans: trompettes, clarinettes, hautbois, saxophones, flûtes, encadrées par les tambours.

ImageEn alternance avec l'Harmonie, la Chorale entonne les cantiques et hymnes propres à la grande tradition de la Fête-Dieu : Tandis que le monde proclame, Lauda Jerusalem Dominum, Loué Soit à tout instant, Nous voulons Dieu, Chez nous soyez reine, et Lauda Sion, qu'on a appelée le Credo du saint Sacrement, autant de chants d'une simplicité majestueuse.

Image Tout au long de la procession, nous avons ainsi une alternance de prières, de musique et de chants. Sur son passage, les portes et les fenêtres s'ouvrent et les curieux sortent. Certains sourient et se signent. D'autres rejoignent le cortège.